On fyre…

Aujourd’hui pas de roman noir, ni de petite vidéo commentée d’un groupe des plus essentiels à nos yeux. Mais on va parler bouquin rock. Pas du pavé d’Antoine de Caunes qui doit être tout à fait recommandable selon moi mais de l’abécédaire de notre ami (j’annonce la couleur comme ça, personne ne viendra m’accuser de copinage éhonté) Patrick Tad Foulhoux.

L’objet s’appelle Le fond de l’air effraie et est publié chez Pyromane Books, la division papier du label du même nom. Mais avant de commenter les choix de notre pote, il me faut préciser deux ou trois trucs concernant le CV de ce dangereux agitateur.

Comme il est dit sur la quatrième de couverture:  » Né à Clermont-Ferrand fin août 1962, Patrick Foulhoux chausse du 43,5, il adore les barres chocolatées – je rajouterai, pour ma part, qu’il est l’inventeur du sandwich baguette-mars -, le bon vin et tous les sports sans exception pourvu que le ballon soit ovale et qu’ils soient quinze dans chaque équipe ». Et, je rajouterai encore, même si on ne m’a pas sonné, que ceux qui portent des tenues jaune et bleu gagnent à la fin.

Evidemment, le ton est à la causticité, à la rigolade, parfois à la bouffonnerie mais, et c’est là, où Tonton Nutella fait mouche: c’est absolument, quoique pas toujours, de mauvaise foi, complètement partisan et pétri du ton enflammé que les lecteurs habitués à ses envolées lyriques du temps où il sévissait, entre autres, chez Rolling Stone ou Rocksound lui ont toujours connu.

Car, ici, si on peut en apprendre un rayon en ce qui concerne une culture-rock qui privilégie les sans-grades, les oubliés des ondes majoritaires ou encore les favoris d’une poignée d’irréductibles et indécrottables défenseurs d’une scène indépendante complètement marginale, le tout est rédigé avec passion, arguments à l’appui et enthousiasme qui n’ont jamais quitté mon ami (j’insiste comme ça les mauvaises langues auront de quoi hurler au trafic d’influence!!!).

N’oubliant pas, comme dans tout abécédaire qui se veut un minimum exhaustif de convoquer les Grands Anciens qui lui ont refilé le virus –Ah comme je suis d’accord sur Fun House des Stooges -, Patrick explique ses choix, mettant en avant les Français de Fixed-Up ou Thugs, les Etatsuniens de Cheater Slicks ou Jawbreaker, ou encore les phénoménaux Union Carbide Production venus de Suède. En outre, comme le rock s’écrit aussi, on évoque dans ce joli objet qu’est Le fond de l’air effraie un personnage comme John King.

Pas de condescendance, ni du snobisme ici: on parle contre-culture et pas d’autre chose.

Bien sûr, je reconnais bien là Patrick Foulhoux: dans ses excès, ses blagues (pas toujours) à deux balles qui pourtant me font à chaque fois marrer, son intérêt que je n’ai jamais compris pour des groupes aussi nuls que les Doughboys, pour ne citer qu’eux (et pour le faire gueuler, je l’avoue...).

Après tout, c’est tout à fait dans le ton du bouquin: le lecteur en prendra, en laissera mais ne s’ennuiera jamais à chaque fois qu’il ouvrira ce petit traité de mauvaise foi à l’usage du rocker décalé. Le seul, le vrai, en fait.

crédit photographique: Emmy Etié

ps: l’avis de Colas: http://lepetitblousonnoir.over-blog.com/article-laisseriez-vous-votre-fille-epouser-le-tad-60582117.html

Le fond de l’air effraie de Patrick Foulhoux, Pyromane Books (2010), 30 pages

Publicités

~ par cynic63 sur 09/11/2010.

4 Réponses to “On fyre…”

  1. Merci mon kiki ☺

  2. Tu sais ce qu’évoque pour moi ce titre ? Une des fables express de Gotlib dans ses Rubriques.
    Un mage a trouvé le moyen d’aller voir dans la tête des gens, il ramasse un pauvre hère qui traine par là et regarde dans sa tête. c’est plein de monstres atroces !
    Moralité : le fond de l’hère effraie.

    C’était la minute culturelle.

    • Très bon! A mon avis, Patrick va apprécier car il ne manque pas d’humour un peu potache et je crois savoir qu’il aime bien Gotlib…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :